Un peu de culture (de champignon)

Mardi 6 octobre 2009, par Grenouille // Miscellanée

Dans les anciennes carrières, les champignons étaient cultivés dans ce cadre idéal. Pénombre, gestion de la température et de l’humidité plus facile à gérer. De plus, l’étendue des vides laissés par l’extraction de la pierre dans les carrières ont permis une culture à grande échelle. Enfin, nombre d’éléments provenaient directement des carrières (eau, cron ...).

Les champignons étaient cultivés sur du composte qui était ensemencé par du mycélium, puis le support était recouvert de "cron" afin de favoriser la pousse du champignon. Les différents secteurs étaient séparés et constituaient des "caves" ou "cachots". Les murs étaient chaulés afin d’éviter la propagation des parasites. Chaleur, arrosage et humidité contrôlés permettaient une bonne récolte. Les meules, les banquettes ou les sacs étaient identifiés grâce à de petits panneaux plantés dans le terreau de culture afin d’identifier la source de culture. Parmi les grandes sociétés de semences de champignons, on trouve : Somycel avec son petit panneau en forme de champignion ; Le Champion ; Le Lion avec son lion de profil ; Euro-Semy avec son gros champignon vert. Le mycéluim, fut vendu entre autre en bouteilles de verre ou de plastique. Des paniers étaient utilisés pour la récolte. Un système complexe de chaudière, ventilateurs et d’arrosage, permettaient une bonne ventilation, à la bonne température et la bonne hygrométrie.

Répondre à cet article