Mécaniques souteraines

Jeudi 9 juin 2011, par Grenouille // Miscellanée

Petit tour d’horizon de ces belles mécaniques d’un autre âge, d’un autre siècle reposant dans l’éternité des cavité souterraines.

"Elle vont marcher beaucoup moins bien, forcément" aurait dit Antoine Maréchal !

Elles reposent sous nos pieds .....

Ces antiquités sont le plus souvent des voitures populaires ou des véhicules utilitaires du XXième siècle.

Elles ont roulé sur les routes de campagne, de France ou d’ailleurs avant de prendre un repos presque éternel au frais.

Le plus souvent poussées en bout de galerie, agonisant les vitres éclatées et les sièges éventrés, elles sont devenues les témoignages archéologiques d’une civilisation pas si lointaine.

Contact ............ Starter ............. VROOMMMM .....

Berlines, voitures bourgeoises ou populaires, fourgonnettes, camionnettes ........petit tour d’horizon :

La marque au losange  :

Dauphine  : Petite berline populaire construite de 1955 à 1965 à propulsion et moteur (Ventoux) à l’arrière, successeur de la 4 CV.

Frégate  : Propulsion à moteur à l’avant, cette berline bourgeoise de la décennie des années 50 n’obtint qu’un succès d’estime malgré de grandes qualités routières et un grand confort.

La marque au lion  :

La type 153  : Produite dès 1913, cette voiture "conduite intérieur" de 2,6 à 2,9 litres de cylindrée, appréciée pour sa robustesse sera souvent utilisée pendant le premier conflit comme voiture de liaison et de commandement. Elle sera parfois aménagée en ambulance ou mitrailleuse. Celle ci se trouve à l’entrée d’une carrière du chemin des dames et semble avoir terminé sa vie comme poulailler !!

403 camionnette bâchée  : La 403 fut produite de 1955 à 1966. Sa version camionnette bâchée fit le bonheur des maçons.

La marque aux chevrons  :

La 2 CV fourgonnette : Produite de 1951 à 1978. Celle-ci semble être du type AU, d’avant 1963.

Le type 23  : Cette camionnette utilitaire construite de 1935 et 1969, reprend la motorisation des tractions 11 CV et la cabine des berlines "Rosalie". L’exemplaire qui se trouve dans une carrière de l’Oise est à benne basculante.

Camion Berliet  :

Type CBA 1913  : 4 cylindres, 25 chevaux. Ce camion utilisé lors de la première guerre mondiale (il a notamment servi à alimenter en matériel les armées françaises sur la Voie Sacrée), se caractérise par son poste de conduite ouvert et ses roues jumelées à bandage. Il pouvait avoir jusqu’à 4 tonnes de charge utile. De cet illustre camion perdu dans une carrière du chemin des dames ne reste que le châssis.

Alfa Roméo  :

Guilia 1600 super nuova  : Cette berline sportive italienne rapide avait une très bonne tenue de route.

Fiat  :

Nuova 500 L  : Citadine italienne au gros succès commercial, 2 cylindres, 500 cm3 pour 18 chevaux.

Ces antiques bolides et utilitaires" prennent un repos souvent bien mérité au fond des cavernes, en attendant que des véhicules du XXIième siècle viennent leur tenir compagnie ...........

............ mais ceci est une autre histoire !

Répondre à cet article

3 Messages de forum


Mots clés

Derniers commentaires

11/06 — Mécaniques souteraines — par manu

Un régal ;) Lire la suite »

11/06 — Mécaniques souteraines

Bravo pour la visite du musée. Je suis partant pour suivre le guide. Paparozan Lire la suite »

11/06 — Mécaniques souteraines — par Tounet

Un musée naturel hors du temps. Tes photos sont magnifiques. Lire la suite »