Creutes

Dernier ajout : 3 avril.

Les différents fronts de la première guerre mondiale ont conduit les troupes des différents pays à occuper nombre de carrières de calcaire dans les départements de l’Oise et de l’Aisne. De cette époque douloureuse demeurent les traces laissées par les militaires. Le temps et les crétins effacent les souvenirs des poilus.

Nota 1 : Aucune grille, aucun cadenas n’a été forcé pour la prise de ces photos que je souhaite faire partager aux visiteurs. Les bénévoles qui gèrent la sauvegarde des vestiges permettent à ceux qui ont souffert en ces lieux que les traces de leur douleur ne disparaisse pas aux mains de mercantiles crétins. J’aurai aimé me rapprocher du Graal ....

Nota 2 : Mon père conduisait il y a quelques années une moto sans clé, ni antivol. Les sacoches ne fermaient que par une simple lanière. Quand je la regarde ou je la touche, je me pose une question. Peut elle encore faire partie de notre présent ? Quel est votre avis ?

Derniers articles

La creute du daguet

Jeudi 3 avril 2014, par Grenouille // Creutes

Janvier 2013. Sur le plateau la neige tombe et le vent est glacial ! Le long de la route, la creute apparait, sombre refuge aux parois pleines de souvenirs d’un autre siècle où les obus tombaient comme aujourd’hui tombe la neige. C’était il y a presque cent ans, c’était hier et la pierre s’en souvient encore !! Que le village est calme en cette fraiche journée d’hiver. Alors que je partage un frugal repas avec mes comparses remonteurs de temps et d’histoire sous une bise polaire aux abords d’un (...) Lire la suite »

La caverne des cosaques

Mardi 12 février 2013, par Grenouille // Creutes

Sous le plateau, à l’abri du vent froids, non loin des bois. 2013 ... 1945 ... 1918 ... 1871. La machine à remonter le temps s’emballe ! La campagne picarde est belle. Les céréales ondulent sous le vent au début de l’été, la neige recouvre tout de son manteau blanc l’hiver venu. Le vent est si froid sur le plateau en hiver !! A quelques mètres de là, en bordure du plateau, sous le lierre et les orties, une bouche de cavage s’ouvre sur la pénombre. Les galeries qui partent en étoile s’enfoncent au (...) Lire la suite »

La creute aux mille entrées

Mercredi 9 novembre 2011, par Grenouille // Creutes

Coté du couchant le long de la route du nord. Le massif en hauteur héberge une foret aujourd’hui paisible qui couvre la bordure du plateau. Pourtant, il y a presque cent ans, les lieux résonnaient du bruit des canons ... Aout 1914, les hostilités commencent et l’ennemi envahit la région. Ce réseau de carrières bordant le plateau est connu depuis des siècles et ne semble plus beaucoup utilisé. Il va pourtant servir de refuge à la population devant l’invasion, puis c’est l’armée allemande qui va y (...) Lire la suite »

La creute du cheval rouge

Vendredi 18 mars 2011, par Grenouille // Creutes

C’était entre 1914 et 1918, et cette campagne était retournée par les obus !! Paul, Wilh, Georg et Konrad étaient dans cette grotte dont un cheval rouge dessiné sur le calcaire en est l’enseigne. Entrez dans la creute du cheval rouge ....... Ce petit ensemble de carrières est situé sous la face sud est du plateau. Un chemin perdu sous les ronces, une large ouverture où les agriculteurs locaux viennent garer et stocker du matériel. La méthode d’excavation est typique du lieu, se qui donne des airs (...) Lire la suite »

Creute de l’obus

Mardi 15 février 2011, par Grenouille // Creutes

Le plateau est vaste. Les abords gardent les cicatrices de cette époque. Sur les coteaux, les sillons irréguliers conduisent dans le bois. Vestiges de boyaux et tranchées, où quelques obus rouillés bientôt centenaires montrent le chemin de la creute ........... Aout 1914, Un mois après la mobilisation, les uhlans envahissent les villages. Malgré les efforts de nos soldats, l’armée allemande tiendra la place, s’établissant sur les falaises, profitant des hauteurs pour y installer son artillerie. Une (...) Lire la suite »

L’antre de Bacchus

Jeudi 10 février 2011, par Grenouille // Creutes

Sous le limon, la pierre. Plus bas, la creute. Dans l’ombre, Bacchus veille à la tranquillité des lieux, au repos des guerriers qui ont habité ses lieux. Bacchus, Dieu romain, du vin, de la fête, du théâtre et de la tragédie ... ... Tragédie d’une époque torturée dont les parois gardent la trace ! ... A moins que cette sculpture honore la boisson du poilu : le pinard ! L’entrée n’est pas accueillante, la pénombre devient reposante. L’exploitation de cette carrière reste traditionnelle, avec ses (...) Lire la suite »

Carrière de l’Atlantide

Mardi 11 janvier 2011, par Grenouille // Creutes

Sur le plateau, sous la végétation, telle l’Atlantide perdue sous l’océan, existent de nombreux hectares de carrière, où plus de 5 entrées conduisent à des centaines de km de galeries. Dans la pierre, des traces du passage des carriers et des occupants militaires. Sous la terre de culture, du calcaire : du calcaire tendre . La roche exploitée est couverte d’un calcaire dur constituant le ciel de carrière, puis viennent le banc royal, le banc franc et le calcaire gris. On retrouve ces pierres sur la (...) Lire la suite »

Oise 2

Mardi 1er juin 2010, par Grenouille // Creutes

Il est bien grand ce massif ! Il en cache des trésors ! Quelque part entre deux axes routiers, dans les bois, une petite clairière s’ouvre à nous. Nous sommes à une altitude de 110 mètres, dans le calcaire de St Leu, sur le sable de Cuise (ça c’est pour la rubrique géologie). Le front de taille le long de la clairière est géré par une association qui depuis quelques années œuvre à sa "remise en valeur". Il a abrité pendant le premier conflit du XX ème siècle un hôpital militaire ainsi que la légion et (...) Lire la suite »

Tauentzien Höhle

Lundi 16 novembre 2009, par Grenouille // Creutes

Carrière bordant le Chemin Des Dames, lieu de cantonnement des régiments des différents belligérants. Sous le plateau calcaire, un réseau de galeries en partie creusées par les allemands permettait de communiquer sur les deux versants. Cette creute se situe sur le versant sud, dans les pentes boisées, non loin de l’emplacement d’une ferme aujourd’hui disparue. Cette carrière est gérée par une association qui par son travail permet de faire découvrir ce livre d’histoire dont les murs sont les pages, tout (...) Lire la suite »

Rive droite de l’Aisne 2

Mardi 29 septembre 2009, par Grenouille // Creutes

Chemin des Dames. Le plateau calcaire, recouvert de son manteau de terre fertile est ponctué de fermes. Les carrières se situent sur la bordure du plateau, parfois dans les bois. Au détour d’un chemin, une langue de bois laisse présager un entrée. Un vieux portail, une bouche de cavage dont le souffle humide et frais s’échappe, sont les indices. Lentement, les gravures disparaissent sous la mousse, d’autres, plus dans la pénombre, parfois protégées par des grilles, gardent la trace de ces moments (...) Lire la suite »

Pages 1 | 2